L’histoire du Poker

Les origines du poker d’un point de vue historique et étymologique ont toujours soulevé de nombreuses interrogations. En effet, le poker a existé bien avant de se retrouver dans un casino en ligne. Après diverses recherches, on a supposé que le terme « poker » est issu de pochen (frapper) en allemand. Le terme est également proche du terme to poke (attiser ou pousser) en anglais. Cependant, les linguistes ne peuvent pas affirmer de façon sûre son origine.

D’un point de vue historique, on peut confirmer que le terme poker est apparu pour la première fois en 1830. Jonathan H. Green décrivait dans son livre les parties de cartes qui se déroulaient sur les bateaux à vapeur qui circulaient sur le Mississipi.

Un voyage en quête des origines

Bien que le terme soit associé aux Etats-Unis, les origines du jeu sont plus disparates. La saga débute en Chine. L’empereur Mu-Tsung invente au Xe siècle un jeu de dominos. Les faces s’inspirent étrangement d’un jeu de cartes. On décolle ensuite pour l’Egypte. Des archéologues mettent à jour, au cours de fouilles, des fragments de cartes datant du XIIe ou XIIIe siècle.

Le voyage continue direction l’Inde. Au XVIe siècle apparaît le jeu Ganijifa. On retrouve de nombreuses similitudes avec le poker. Il s’agit d’un paquet de 90 à 96 cartes circulaires, divisées en 8 couleurs.

Tu bluffes ou tu ne bluffes pas

Au XVIIe et XVIIe siècle, on se retrouve en Iran avec une version simplifiée du Ganijifa dénommé le As Nas. Les cartes sont réduites à un nombre de 25. Les notions de hasard et de bluff commencent à voir le jour.

Faisons un petit détour chez nos amis les Anglais. Le jeu Bragg apparaît. Il se rapproche de plus en plus du poker tel qu’on le connaît à l’heure actuelle. Le jeu comporte des règles de mises et un ordre de valeur des cartes. Entre 3, 4 ou 5 cartes sont distribués à chaque joueur. La notion de bluff est également présente dans le Bragg.

On se rapproche toujours plus. Direction l’Allemagne avec le jeu Pochspiel. Au XVIIIe siècle, on retrouve une version ancienne du poker à la fois de par ses règles et de par ses stratégies de jeu. Toujours au XVIIIe siècle, la France rentre enfin en lice. Elle est, en effet, considérée comme la mère du poker avec le jeu la Poque. Le jeu se pratique depuis Louis XI, mais, on voit enfin apparaitre les 4 couleurs qui sont le cœur, le carreau, le pique et le trèfle. C’est ça la french touch.

Enfin, l’Amérique nous apporte la version définitive du poker tel qu’on le connaît aujourd’hui. 4 joueurs se rencontrent avec un jeu de 20 cartes et parient sur le joueur possédant la main la plus forte.

J’espère que ce périple vous a plus ? En tout cas, cela dénote la complexité des origines passionnantes de ce jeu Ô combien populaire à l’heure actuelle. Vous comprenez qu’il est encore difficile de rattacher les origines de façon claire à une nation. Mais, j’ai bien envie d’une petite partie maintenant.

Vous souhaitez à présent connaître les différentes variantes disponibles au poker ?

Venez découvrir l’éventail de taille et choisissez votre variante préférée dans l’article ci-dessous :